Demande une commission d’enquête

3 février 2020
CD - Communication

Le 30 janvier 2020, sur une chaine publique Outre-mer 1ere, Madame Ségolène ROYAL Ministre déléguée à l’Enseignement scolaire du gouvernement de Lionel JOSPIN (4 juin 1997 au 27 mars 2000) déclarait 


 « Avant on mutait discrètement les professeurs pédophiles et si possible dans les Outre-mer comme ça c’était loin et on n’en entendait plus parler »


Est-ce à croire que les enseignants venus travailler en outremer par voie de mutation, seraient tachés par le sceau de cette infamie qu’est la pédophilie ?


Est à croire que cette pratique très ancienne qui consistait à ce que la France exporte vers les colonies devenues département ou collectivité, les rebuts de la société, perdure ?


Le Créfom demande sans délai, l’ouverture d’une commission d’enquête parlementaire et judiciaire.


De tels propos ne peuvent rester sous silence.


Au-delà du corps des enseignants, cette information est d’une extrême gravité, car jette la suspicion sur l’ensemble des fonctionnaires métropolitains mutés en Outre-mer, car comment ne pas imaginer que les Préfets, Magistrats, aient ignorés l’existence et les pratiques de ces criminels.


Le Créfom saisit la Garde de des sceaux, Ministre de la Justice Mme BELLOUBET, ainsi que Jean Michel BLANQUER Ministre de l’Éducation Nationale afin que toute la lumière soit faite quant à cette énième blessure infligée à nos compatriotes d’Outremer.  


Daniel DALIN

Président du CREFOM


COMMUNIQUE-DU-CREFOM-Prof-pédophiles-mutés-OM-Mme-ROYALE

 
© 2020   Crefom.org, Tous droits réservés.