Miss France

18 décembre 2019
CD - Communication

La guadeloupéenne Clémence Bottino, élue Miss France 2020 le 14 décembre 2019, s’est rapidement vue agressée, dans une relative indifférence des médias, par une avalanche de messages à connotation raciste. Il ne s’agit malheureusement pas d’une première.


Bien avant elle, d’autres femmes originaires des Antilles ou d’Afrique élues Miss France ont subi les mêmes attaques. Si l’indignation était alors de mise, force est de constater qu’aujourd’hui l’indifférence et la résignation ont pris le dessus.


Si l’on peut se réjouir que le comité Miss France ne tienne pas compte, contrairement à ce qui été dit par certains adeptes du communautarisme, du préjugé de couleur, il convient de s’inquiéter de la prolifération et de la banalisation du racisme sur les réseaux sociaux aussi bien que de l’absence de réactions de l’intelligentsia française et des sphères officielles.


Le Crefom, pour sa part, tient à féliciter Clémence Bottino et l’assurer de tout son soutien.


Une plainte sera déposée pour les propos racistes qui ont été tenus contre elle. Le racisme n’est pas une opinion. C’est un délit qu’il convient de dénoncer, de poursuivre et de réprimer de la manière la plus ferme et la plus exemplaire possible.


Le Crefom s’y attachera aussi souvent que nécessaire.


Daniel DALIN

Contact 06 22 59 12 34


communique-MISS-FRANCE

 
© 2020   Crefom.org, Tous droits réservés.